La Fédération Française du Bâtiment Grand Paris (75-92-93-94) est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Le Bâtiment, une richesse pour la France

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

RENOVACTIF

POURQUOI JE CROIS À RÉNOVACTIF

Le 25 janvier 2019
Dirigeant depuis huit ans de la menuiserie Vigier (25 salariés à Champigny-sur-Marne), Secrétaire du Bureau de la Chambre des Professionnels du Bois et représentant de la Chambre au Conseil d’administration de l’association Rénovactif, Philippe VACASSIN l’affirme :
"Rénovactif est la clé d’une mine d’or en facilitant l’accès aux marchés de la rénovation énergétique du plus grand nombre possible d’adhérents de la FFB Grand Paris. Les entreprises concernées au sein de notre Chambre sont principalement celles qui font des fenêtres."

À quand remonte l’intérêt de la menuiserie Vigier pour la rénovation énergétique ?
Philippe VACASSIN : Vigier fut parmi les premières entreprises d’Ile-de-France à obtenir la marque "Les Pros de la Performance Énergétique" créée par la FFB en 2009 et délivrée par Qualibat depuis 2010. Parallèlement, l’entreprise participait à la création de Rénovactif, d’abord groupe de travail puis association à partir de 2013. Une vingtaine d’adhérents de la FFB Grand Paris appartenant à différents corps d’état ont alors appris à se connaître et se sont armés avant de partir au contact du client. Un premier marché a très vite été décroché au coeur de Paris, rue Montmartre, pour Paris Habitat.

Les pionniers qui ont participé à ce tour de chauffe semblent en avoir gardé un souvenir fort.
C’est exact. Chacun de nous était convaincu à 1 000 % du bien-fondé de l’approche globale proposée par Rénovactif puisque nous sortions à peine du Grenelle de l’Environ-nement qui avait marqué tous les esprits. Nous avions intégré que le marché de la réno-vation serait immense et qu’il valait mieux l’aborder ensemble plutôt qu’en ordre dispersé. Preuve de notre motivation, nos entreprises ont consacré durant plusieurs années beaucoup de temps à la démarche menée avec un accompagnement technique et financier de Constructys Ile-de-France. Cela s’est concrétisé par un voyage d’étude en Allemagne pour voir ce qui se fait ailleurs puis par une formation visant à faire converger les complémen-tarités de nos entreprises.

Ce n’était donc pas une formation comme les autres ?
Elle n’existait pas, nous l’avons donc construite en marchant. Chacun d’entre nous connaissant bien son métier, son approche n’était pas prioritairement technique. Elle a surtout consisté à nous apprendre à proposer une solution globale, forcément plus ambi-tieuse que celle à laquelle le client pense d’emblée. Pour que cette proposition tienne la route, il faut bien intégrer les capacités des autres entreprises et c’est sur ce point que nous avons réalisé le plus gros du travail. À la fin, chacun d’entre nous était capable d’élaborer une proposition de bouquet de travaux et de la soutenir face au client.

Aujourd’hui, que propose Rénovactif ?
Depuis un an, l’association est positionnée au sein de la FFB Grand Paris. Présidée par Bertrand DEMENOIS, ancien Président de Gestes1, elle vise à faire partager entre le plus grand nombre possible d’adhérents la dynamique engagée par la vingtaine d’entreprises pionnières. Chaque professionnel intéressé par le marché de la rénovation énergétique, quel que soit son métier, peut ainsi disposer des outils nécessaires pour proposer une offre globale et performante à son client. Des outils, dont le parcours de formation, ont été patiemment mis au point. Il ne sert à rien de les laisser dormir au fond d’un tiroir, partageons-les sans réserve !

Quel est l’intérêt des entreprises pionnières à un tel partage ?
D’abord, soyons clairs, il n’y a pas de secret de fabrication. C’est plus d’un état d’esprit et d’une méthode dont il s’agit. Ensuite, il ne faut pas se le cacher, le marché de la rénovation énergétique a du mal à décoller. Les experts sont sûrs que le besoin est là, qu’il est difficilement quantifiable et qu’il va falloir y répondre. Mais personne ne sait très bien quand. Alors nous ne risquons rien à mettre un peu plus la rénovation énergétique au centre des débats. Nous faisons le pari que c’est en lui donnant le plus d’écho possible que nous contribuerons le mieux à l’éclosion des demandes.

En pratique, que conseillez-vous à vos confrères ?
Je les invite à s’informer sur Rénovactif et, pour cela, à participer au petit déjeuner d’information organisé le mercredi 23 janvier, de 8h30 à 10h00, dans nos locaux au Club des Entrepreneurs. À cette occasion, ils assisteront à une présentation de Rénovactif et pourront poser toutes les questions qu’ils souhaitent. Je me ferai bien évidemment un plaisir de partager avec eux mon expérience.


Le 25 janvier 2019