La Fédération Française du Bâtiment Grand Paris (75-92-93-94) est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Le Bâtiment, une richesse pour la France

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > >

OK

Edito

FLAMBÉE DES PRIX ET PÉNURIE DES MATÉRIAUX : AGIR FACE À L’URGENCE !

Le 12 juillet 2021
D’abord observées sur les produits acier, cuivre et le bois de structure, la hausse des prix et la pénu¬rie touchent aujourd’hui l’ensemble des matériaux. 
Les conséquences de cette hausse durable des prix peuvent s’avérer très pénalisantes pour nos entre¬prises : coûts fournisseurs disproportionnés, impossibilité de maintenir une offre chiffrée sur plus de 2 mois, ruptures d’approvisionnement, retards sur les chantiers, application de pénalités de retards, pertes de marché. 
Le risque d’arrêt des chantiers est certain. 
 
 
 

 

Les causes de ce phénomène résultent de la conjugaison de plusieurs facteurs (crise sanitaire, désorganisation de la chaine de production, taxe Trump, conditions climatiques, etc.) mais ces répercussions sur les entreprises du Bâtiment peuvent être amorties. 
Depuis le début d’année 2021, la FFB sollicite la mobilisation de l’État. Pour faire face à ce choc inédit, le gouvernement s’est engagé à ce que les acheteurs publics accordent des reports de délais, n’appliquent plus de pénalités de retard en cas de déficit de matériaux et octroient, sous certaines conditions, une indemnisation au titulaire du marché. Tous les acheteurs publics sont invités à faire de même. Le gouvernement a également mis en place un comité de crise afin de remonter les comportements non solidaires et des médiations individuelles pour traiter les difficultés spécifiques de certains marchés en cours. 
Ces avancées doivent être soulignées. Mais elles restent insuffisantes ! L’urgence de la solution requiert l’application de mesures fortes : réactivation de l’ordonnance qui gèle les pénalités de retard pour les marchés privés, crédit d’impôt proportionnel au poste « achat de matériaux », compensation intégrale du chômage partiel en cas de rupture d’approvisionnement, etc. 
Nos entreprises ont su être résistantes lors des périodes de confinement et ont su faire du Bâtiment un moteur de la reprise économique. Elles ne résisteront pas à ces surcoûts sans être soutenues. 
Dans ce contexte, le service juridique de la FFB Grand Paris Ile-de-France vous accompagne de manière concrète pour gérer cette crise dans les marchés en cours et à venir.

Philippe SERVALLI, premier vice-président en charge des affaires économiques et prospective

 



Le 12 juillet 2021